Pouvoir d’achat des Montivillons – déclaration au conseil municipal

Pouvoir D'achat

Monsieur le Maire, cher.e.s collègues,
Une partie de la population française montre actuellement son ras-le-bol face au ressenti d’une baisse de pouvoir d’achat. Chaque année, comme la plupart des municipalités, la Ville de Montivilliers répercute l’inflation sur les prix de ses services à la population.
Pour 2017, l’augmentation était de 1% et pour 2018 elle était de 1,2%.
Pour le budget 2019, vous proposez une augmentation de 1,5 % des tarifs municipaux. Quant à nous, nous vous proposons de les geler. C’est là un effort que notre collectivité pourrait consentir dans l’intérêt même des Montivillons, et parmi eux, celles et ceux qui sont les plus fragiles.
Certes, ce geste ne serait pas sans conséquences pour les recettes de la ville et nous le mesurons. Et parce que les élus de notre groupe abordent avec sérieux les questions budgétaires, nous avons calculé que les recettes des loyers et la régie de recettes des services représentent la somme de 17 340 euros. Aussi, nous vous proposons de ne pas financer l’installation de 3 bornes tactiles au service communication dont ne percevons pas l’utilité ! Vous êtes prêts à dépenser 29 000 euros pour ces 3 bornes. Voilà où nous vous proposons de faire l’économie pour geler les tarifs municipaux ! Cela viendrait quelque peu compenser ce qui n’a pas été fait en direction des familles, notamment lorsque vous avez décidé de supprimer de 100 000 euros le budget du CCAS.
Nous n’oublions pas cette décision sur votre majorité avait adoptée.
Ne pas augmenter les tarifs municipaux cette année, certains de vos amis politiques ont fait ce geste dans diverses collectivités et vu le contexte social en France, il nous semblerait judicieux que Montivilliers s’inscrive dans cette dynamique.
La période est difficile pour nos concitoyens. Il faut entendre cette colère générale que les habitants nous remontent. On est devant un sentiment général de plus de cadeaux pour les plus aisés, avec la suppression de l’ISF et des efforts demandés au reste des Français avec l’augmentation de la CSG, la baisse des APL, le gel des retraites…
Ce gel des tarifs municipaux, c’est autant de gagné pour le pouvoir d’achat des Montivillons puisque cela concerne des coûts du quotidien : les tarifs de restauration scolaire, la crèche, l’enfance, la jeunesse, les centres de loisirs, les loyers communaux et ceux de la résidence pour personnes âgées …
Ce serait un coup de pouce pour les habitants.
Avec cette décision, vous viendriez prouver qu’il est possible de définir un budget municipal qui tienne compte du pouvoir d’achat de nos citoyens !
Résultat : notre proposition a été balayée d’un revers de la main par le Maire et sa majorité de droite.


Powered by TROTTYZONE.