Non M. Le Maire, M. Morin, la Normandie n’est pas un lot de consolation !

Dans son interview à Paris-Normandie parue aujourd’hui, Bruno Le Maire applique avec une certaine constance ce vieux principe cher à tous les démagogues: plus c’est gros, plus ça passe.

 

Soi-disant partisan du non-cumul des mandats, B. Le Maire vote… contre la loi sur le non-cumul, portée par la gauche dès 2013. Député, il reste conseiller régional et Président du groupe d’opposition à la Région. Prétendant défendre la fusion des deux Normandie, Bruno Le Maire vote… contre, confirmant au passage ce que l’Histoire retiendra: c’est ce gouvernement, c’est cette majorité, c’est la Gauche qui fait la Normandie.

 

Avec la même mauvaise foi confondante, l’aspirant à la présidence de l’UMP nous explique comment il ne va pas être candidat aux prochaines régionales… tout en étant naturellement sur la liste!  Est-ce cela, le « renouvellement des pratiques politiques »?

Dès aujourd’hui, M. Le Maire voit la Normandie comme un fromage, qu’il entend se partager avec son collègue l’archicumulard Hervé Morin (Maire d’Epaignes, Président de sa communauté de communes, Député…). On se souvient que M.Morin, élu régional il y a quelques années, séchait la quasi-totalité des séances et avait finalement démissionné, déclarant que siéger à la Région était « au dessus de ses forces » : pour le Ministre des forces armées qu’il était à l’époque, cela ne manque pas d’ironie !

 

Il est vrai que M. Morin et Le Maire auront bientôt un point commun: ils seront tous deux les perdants des élections à la présidence de leur parti. Pour notre part, nous appelons ces grands hiérarques, qui affichent tous les jours leurs hautes ambitions personnelles et parisiennes, à un peu plus de respect pour notre région. La Normandie n’est ni un fromage, ni un lot de consolation.

 

Laurent Logiou

Président du groupe Socialiste et DVG

Région Haute-Normandie



Powered by TROTTYZONE.