Lettre aux Normands

WiOlvta

Chère Madame, Cher Monsieur,

  Vendredi 13 novembre dernier, à Paris, notre République a été lâchement et violemment attaquée. Liberté, égalité, fraternité, laïcité ne sont pas uniquement des mots, ce sont des valeurs que nous chérissons et partageons au quotidien. Ce sont ces valeurs, socle de notre identité, qui ont été et sont toujours la cible des terroristes.

  La douleur qui s’est abattue sur la France est incommensurable. Nos pensées vont vers les victimes, leurs familles, leurs proches. Nous leur exprimons notre profonde tristesse et leur adressons tout notre soutien. Nous saluons l’action du Président de la République, François Hollande, et du Gouvernement, derrière lesquels la Nation toute entière doit se rassembler. Nous tenons également à saluer le travail exemplaire de toutes les forces de sécurité, policiers, gendarmes, militaires, mais également pompiers, médecins, infirmiers et personnels de santé, qui ont agi avec efficacité et responsabilité.

  Ces attentats ont suscité une vive émotion, à travers notre pays mais également dans le monde entier. Face à l’obscurantisme, notre Nation doit être unie, solidaire. Face à la barbarie, nous ne cèderons jamais. Notre réponse pour protéger tous nos concitoyens et combattre la menace terroriste sera extrêmement déterminée et ferme.
Sur décision du Président de la République, trois journées de deuil national ont été observées dans tout le pays les 15, 16 et 17 novembre. Dès le soir des attentats, nous avons, les premiers, suspendu notre campagne pour les élections régionales. C’était une question de décence. C’était la moindre des choses.

  Comme l’a dit le Chef de l’Etat, le rythme de la démocratie ne doit pas être soumis au chantage du terrorisme. Répondre à la barbarie, c’est aussi cela : montrer que notre République est debout, vivante. Le Président Hollande et le Gouvernement ont confirmé le calendrier électoral : lancement officiel de la campagne le lundi 23 novembre, tenue des élections régionales les 6 et 13 décembre. Conformément à ce calendrier, nous reprendrons notre campagne le lundi 23 novembre. Dès à présent, nous sommes comme Présidents de Région aux côtés des Normands pour les écouter et les rassurer. C’est la meilleure réponse que l’on puisse apporter.

  Ces événements tragiques doivent tous nous faire réfléchir, sans tabou, avec lucidité et sans amalgame, pour défendre et renforcer notre pacte républicain en refusant tout extrémisme. La France est une grande République. La France est un pays d’ouverture, de tolérance. C’est ce qui fait de nous ce que nous sommes. C’est ce qui fait que la France porte dans le monde une voix unique, respectée, écoutée.

  La Normandie a une Histoire singulière. Elle a été en Europe la première terre de liberté, de paix, de fraternité des peuples. Elle doit continuer de montrer la voie. Il n’y a pas de place pour la haine en Normandie.

  Depuis plusieurs années, dans le cadre des compétences régionales, nous menons avec nos partenaires une politique volontariste en faveur de l’Education, de la Culture, de la prévention et de la lutte contre les discriminations, en particulier dans les lycées, avec les associations, mais aussi en faveur des Droits de l’Homme et de la coopération décentralisée avec d’autres régions du monde. L’objectif est de sensibiliser les jeunes à la tolérance, à l’écoute, au respect de l’autre ; de promouvoir le développement d’une citoyenneté ouverte sur le monde, active, respectueuse des diversités culturelles et fondée sur des valeurs communes.

  Parce que nous avons tous un rôle à jouer et que la Région doit prendre toute sa part, nous souhaitons poursuivre et amplifier ces actions. Vous pouvez compter sur nous pour porter la voix d’une Normandie unie et solidaire.

Sincèrement à vous,

azea



Powered by TROTTYZONE.