Jérôme Dubost, candidat PS pour le rassemblement citoyen, de gauche et de progrès

municipales

Les élections municipales occupent une place particulière dans la vie politique française, elles déterminent aussi notre capacité d’action au service du quotidien des Français. Le Parti Socialiste s’est attaché à progresser en matière de diversité, de renouvellement et de non-cumul. En septembre et octobre 2013, il a été beaucoup question de la désignation du Premier des Socialistes, c’est-à-dire de celui qui conduira dans chaque ville la liste du Parti Socialiste. A l’instar de toutes les villes de France, la section de Montivilliers a mis en œuvre ce processus démocratique.

Daniel Petit (maire sortant), Pascal Dumesnil (adjoint au maire), Jérôme Dubost (conseiller municipal) comme tous les adhérents ont été invités à faire acte de candidature. Des trois élus socialistes, il ne devait en rester qu’un au terme de la désignation. Cette procédure démocratique devait permettre de trancher la question des personnes. Sauf que …

Finalement, Daniel Petit a renoncé à se présenter devant les militants et s’est affranchi de la règle démocratique alors même qu’il avait déclaré « je connais les statuts de mon parti et je m’y conformerai » (cf édition de la Presse havraise du 16 janvier 2013).

A Montivilliers comme partout en France, les militants ont donc voté le 10 octobre 2013. Dans la Cité des Abbesses, ils ont désigné Jérôme Dubost (2/3 des suffrages) qui est alors devenu le candidat du Parti Socialiste.

Jérôme Dubost a toujours déclaré vouloir associer et rassembler toutes les forces de gauche que ce soit dans la presse locale, dans ses discours ou ses écrits. Aujourd’hui, c’est encore plus d’actualité. Jérôme Dubost a signé un accord avec le PRG et s’apprête à signer prochainement un accord avec un autre parti. Une rencontre avec le maire sortant a été organisée et ce, dans un esprit de dialogue cordial et constructif.

Le candidat du PS a rencontré les écologistes et les communistes en leur proposant un rassemblement avec les socialistes et les radicaux de gauche et ce, dès le 1er tour. Il a formulé des propositions et se dit prêt à rencontrer à nouveau celles et ceux qui veulent l’union à gauche.

C’est de manière déterminée que le candidat du PS, Jérôme Dubost, veut associer toutes les composantes de la gauche, toutes les énergies, toutes les expériences, toutes les compétences face à la droite et à l’extrême droite.



Powered by TROTTYZONE.