Intervention de Jérôme DUBOST au conseil municipal du 28 avril 2014

Monsieur le Maire,

Je souhaite vous interpeller sur l’adoption du Règlement Intérieur qui vaudra pour les 6 prochaines années et il serait souhaitable, pour la bonne sérénité des relations entre tous les élus que le dit-règlement soit adopté à l’unanimité.

J’ai eu l’occasion de vous faire part, lors de notre entretien de la semaine dernière, de mon étonnement de voir que le compte-rendu du Bureau Municipal ne serait plus diffusé à l’ensemble des élus présents autour de cette table.

Si ce texte était adopté en l’état, ce serait une première à Montivilliers qui a eu cette tradition démocratique de tenir informés les élus des décisions prises dans la gestion des affaires courantes.

Les éventuels débats voire désaccords qui auraient lieu entre vous dans cette instance ne nous intéressent pas ; ils peuvent rester confidentiels et en interne de la majorité ; seules les conclusions et donc les décisions applicables par les services de la ville intéressent tous les élus municipaux.

Que faut-il comprendre de cette volonté de dissimuler ou tout du moins de restreindre ainsi les décisions du bureau Municipal ?

Cela n’a jamais été le cas, je prends à témoin vos collègues qui siégeaient hier dans l’opposition et qui sont aujourd’hui adjoints ou conseillers délégués. Ils en étaient destinataires.

Pourquoi donc une telle restriction ?

J’anticipe peut-être une de vos remarques qui serait de dire que le BM est une réunion de la majorité en rappelant qu’au moins un fonctionnaire y participe en la personne du DGS. Il s’agit donc d’une réunion qui concerne la gestion de la ville et donc intéresse celles et ceux qui sont élus au suffrage universel.

Le 14 avril dernier, nous vous avons donné, conformément au code général des collectivités territoriales, l’autorisation d’utiliser les délégations de signature. Ce fut un vote unanime car nous vous accordons notre confiance pour la bonne gestion des affaires courantes.

En conséquence, au nom de cette confiance accordée et au nom de la tradition démocratique qui a existé à Montivilliers, nous vous demandons de conserver la formulation telle qu’elle était précédemment, à défaut nous voterions contre.

Jérôme DUBOST – conseiller municipal

 



Powered by TROTTYZONE.