Crise municipale à Montivilliers : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion ?

enteteLors du Conseil municipal du 12 décembre, plusieurs délibérations ont accentué les questionnements et les doutes sur la gouvernance de la Ville de Montivilliers. Après les mouvements de protestation du personnel municipal et la publication d’un audit indépendant accablant, c’est désormais au sein de la majorité que les tensions se font jour. Le groupe Agir Ensemble pour Montivilliers dénonce cette situation qui aggrave les dysfonctionnements de la municipalité qui vont en s’accroissant depuis 2014 et s’interroge sur la destitution du 5ème Adjoint au Maire.

Une délégation des compétences du Maire à des adjoints ou des conseillers municipaux en cas d’empêchement ou d’indisponibilité a été soumise au vote du Conseil municipal. Cette délibération laisse penser que Monsieur
FIDELIN n’envisage plus d’exercer pleinement son mandat. Le groupe d’opposition Agir Ensemble pour Montivilliers s’inquiète de cette situation pour la bonne administration de la Ville. Dans le contexte de crise municipale vécue ici à Montivilliers avec la défiance dans la majorité, il est une question qui revient : y a-t-il encore un pilote dans l’avion ? L’opacité de l’exécutif municipal nuit à la bonne administration et à la vie démocratique de notre ville. Les Montivillons comme les élus municipaux ont le droit de savoir si leur Maire va assumer pleinement sa charge jusqu’à la fin du mandat pour lequel il a été élu. Les élus de l’opposition ont voté contre cette délibération.

Depuis le 25 novembre 2016, le Maire a retiré la délégation de fonctions qu’il avait donnée en 2014 à son adjoint, Monsieur Olivier LARDANS. Ce retrait était motivé par « une divergence de fonctionnement au sein de la collectivité ». Lors de la dernière séance du conseil municipal, il a été demandé aux élus de se prononcer sur le maintien ou non de Monsieur LARDANS dans sa qualité d’Adjoint. Alors qu’il s’agit d’une affaire publique qui concerne le quotidien de la collectivité, c’est à huis clos que le vote est intervenu comme pour mieux tenter de dissimuler les dissensions dans la majorité et pour masquer l’absence de cohérence avec cette mesure radicale. Aucune réponse n’a été apportée aux interrogations de l’opposition qui a dénoncé les méthodes du Maire consistant à distribuer des délégations puis à les retirer. Nous dénonçons également cette décision d’évincer un élu qui n’a rencontré aucune difficulté avec le personnel communal quand une autre élue est gravement pointée du doigt par un audit extérieur. Le résultat du vote souligne l’incapacité du Maire à rassembler sa majorité : 18 voix pour la démission de l’Adjoint, 10 voix pour son maintien et 4 bulletins blancs. L’Adjoint a donc perdu sa fonction d’élu en charge de la sécurité, des espaces publics, des anciens combattants et des risques majeurs.

Jérôme DUBOST, Président du groupe d’opposition Agir Ensemble pour Montivilliers indique : « Deux points essentiels ont été abordés lors de ce dernier conseil municipal de 2016. La délégation de compétences donnée par le Maire à son Premier adjoint en cas d’empêchement ou d’absences prolongées et répétées donne le sentiment que nous avons un « Maire-fantôme ». Face à cette situation, nous nous interrogeons : y a-t-il encore un pilote dans l’avion à Montivilliers ? L’autre point de tension concernait la fin de fonction du 5ème Adjoint au Maire sans que nous comprenions les motivations d’une telle sanction. J’ai tenu à souligner que, malgré nos divergences, notre groupe avait toujours reconnu le sérieux d’Olivier LARDANS, un Adjoint par ailleurs respectueux du travail des agents municipaux. Quelle incohérence dans cette destitution alors que le Maire n’agit pas à l’égard d’une élue clairement dénoncée par un audit indépendant et dont les agissements sont accablants ! Ce nouvel épisode démontre le caractère autoritaire d’un Maire qui n’a plus d’autorité, dont la majorité est divisée et qui semble plus impliqué dans la distribution des postes que dans la gestion concrète de notre ville ».



Powered by TROTTYZONE.