Communiqué de notre groupe CONTRE les TAP payants

égalitéOui à l’égalité des chances pour tous les enfants !

Non aux Temps d’Activités Pédagogiques payants !

L’enfant vit au sein de sa famille avec des contraintes et des modes de fonctionnement propres à chaque famille. Il y a des couples où les deux parents travaillent, des familles monoparentales, des familles aisées, d’autres moins, certaines avec des grands-parents disponibles à proximité, d’autres sont sans solution … Impossible de faire l’inventaire car il y a autant de familles qu’il y a d’enfants et chacune a son mode de fonctionnement et sa propre organisation.

Le nouveau Maire UMP de Montivilliers fait le choix de remettre en cause, dans la précipitation et sans concertation, l’organisation qui avait été pensée, réfléchie et actée par tous les acteurs présents au sein du Projet Educatif Local. Deux familles sur trois avaient opté pour le mercredi matin. Il ne s’agit pas de revenir sur le bien-fondé ou non du samedi ou du mercredi mais de respecter la consultation des parents au questionnaire initié l’an passé.

Monsieur Fidelin sait-il que de nombreux parents s’étaient déjà organisés pour s’adapter ? Plus de 61% des parents ayant répondu au questionnaire FCPE en avril dernier avaient prévu et connaissaient déjà leur organisation le mercredi à partir du mois de septembre.

Le principe de la gratuité avait été défendu au motif que tous les enfants doivent profiter des activités et ce, sans distinction du niveau de revenus des parents.

Nous dénonçons à la fois la méthode de la droite montivillonne et les choix politiques ! Le candidat de la droite n’a jamais évoqué pendant la campagne électorale ni le changement de la demi-journée travaillée ni le paiement des TAP !

Non seulement les TAP seront payants mais en plus, les familles seront obligées de les payer de façon trimestrielle ou annuelle. Exemple d’une famille, quotient C avec 2 enfants : 75 jours x (2 x 1,51 €) soit la somme de 226 euros par an sans compter la cantine et le périscolaire.

Au lieu de gommer les inégalités, les TAP payants vont donc les accentuer. Ce sont les enfants issus des milieux les plus défavorisés qui vont être exclus alors qu’ils en ont le plus besoin. Dès demain, les familles devront inscrire leurs enfants aux TAP, les payer, sans même en connaître le contenu !

De plus, les familles où l’un des deux conjoints a un petit salaire, ce dernier choisira, en raison d’un simple calcul comptable, de ne plus travailler afin de garder les enfants. Une fois encore, il y a fort à parier que ce sont les femmes qui en feront les frais !

L’égalité des chances ne se décrète pas par une formule magique mais elle se traduit par des choix et du courage politique. Aujourd’hui, en faisant payer les familles et en les mettant au pied du mur, Monsieur Fidelin creuse encore plus les inégalités dans notre commune !

Notre groupe votera donc CONTRE la délibération du conseil municipal du 23 juin 2014.

Les élus de l’Opposition de gauche « Agir ensemble pour Montivilliers » :

Jérôme DUBOST (Parti Socialiste) – Martine LESAUVAGE (Société civile) – Pascal DUMESNIL (Parti Socialiste) – Nada AFIOUNI (Parti Socialiste) – Fabienne MALANDAIN (Europe Ecologie Les Verts) – Nordine HASSINI (Parti Socialiste)



Powered by TROTTYZONE.