• Tribune Juillet/Août 2019

    tribune

    Tribune des mois de juillet et août 2019

    Cliquez ici pour obtenir la tribune au format PDF

    Les élus municipaux de l’Opposition de gauche : Jérôme DUBOST – Martine LESAUVAGE – Nada AFIOUNI – Fabienne MALANDAIN – Damien GUILLARD – Gilles BELLIERE

    Contact :agirensemblepourmontivilliers@gmail.comou 06.01.31.40.84 ou facebook.com/agirensemblepourmontivilliers

    Madame, Monsieur,

    Cher-e-s habitant-e-s de Montivilliers,

    Les manœuvres à droite pour séduire !

    Au moment où ces lignes seront publiées, les grandes vacances auront débuté. Nous espérons que l’été permettra au plus grand nombre de se reposer. Quand viendra la rentrée, le calendrier s’accélérera car les élections municipales auront lieu en mars 2020. La droite locale aura à cœur de présenter un bilan « respectable ». Des chantiers fleurissent ici ou là un an avant les élections ! Et bizarrement, certains élus se remettent à dire bonjour … Cela dit, les Montivillons ne sont pas dupes. Ils reconnaissent dans notre groupe d’élus une opposition utile qui refuse la démagogie et qui a toujours maintenu le cap au niveau des valeurs et des projets. Avec nos diverses sensibilités, nous savons que seul le travail collectif peut payer. Vous êtes nombreuses et nombreux à nous faire part de votre désir d’alternance à Montivilliers. Avec le développement du tout-béton partout, avec les diverses démissions d’adjoints, avec les violences commises par le mari d’une adjointe en plein conseil municipal et condamnées par la Justice, avec l’absence de concertation des habitant.e.s, la droite a considérablement abîmé l’image de Montivilliers. Nous prendrons nos responsabilités en défendant le principe d’une liste unique de gauche et écologiste lors des prochaines élections municipales de 2020.

    Oui à l’information pour tous ! A propos de ce nouveau magazine, nous avons relayé au conseil municipal vos remarques nombreuses sur la disparition de la rubrique « état civil » (naissances, mariages, décès). Pour beaucoup d’entre vous, ces informations sont essentielles. Nous avons aussi questionné cette habitude prise dernièrement de faire voter les Montivillons, via Facebook, sur des projets : c’est le cas par exemple de l‘œuvre d’art qui sera retenue devant les Hallettes. Et qu’en est-il de celles et ceux qui n’ont pas Facebook ? Toujours sur la communication, nous avons interrogé le Maire sur les moyens de mieux renseigner les habitant.e.s. Nous avons également dénoncé la rétention d’informations vis-à-vis de l’opposition. Par exemple, pourquoi n’avons-nous pas été associés à la réouverture du buraliste au centre commercial de la Belle Étoile ? Pourtant, nous nous en réjouissons tout autant que nos collègues de droite. Passons sur les photos qui sont recadrées pour éviter de nous apercevoir. Être aussi sectaire, est-ce respectueux ?

    Le Monopoly municipal continue ! Le contribuable Montivillon paiera la facture !

    Nous avons toujours voté pour la construction d’un nouveau complexe sportif et la réfection des Hallettes car nous avions défendu ces projets lors des municipales de 2014. Nous avions aussi mis en avant la restauration de l’ancien lycée, cours Saint Philibert. Comment laisser plus longtemps se dégrader ces centaines de m2 en plein cœur de ville ? Le Maire, sans doute empêtré dans ses problèmes avec ses adjoints, a laissé à l’abandon ce projet. Nous le disons ici : ce sera l’une des priorités du prochain mandat. Si nous sommes élus, nous y consacrerons nos efforts en associant les Montivillons.

    Lors du Conseil Municipal de mai, le Maire a de nouveau voulu imposer des opérations immobilières qui vont contre l’intérêt de la Ville et des Montivillons. Nous avons dénoncé l’absence de lisibilité et de vision prospective, le flou et le manque de visibilité concernant l’acquisition à hauteur de 400 000 euros de l’ancienne étude notariale de la rue Lemonnier. C’est un fait, la Ville ne peut pas racheter toutes les demeures sinon on aurait pu échapper au tout béton sur l’Avenue Foch et on éviterait le pire rue Léon Laborde par exemple. Alors pourquoi acheter ces locaux en particulier ?

    Au-delà de l’absence de concertation, caractéristique de la manière de faire du Maire, nous sommes véritablement inquiets de cette dépense qui en appelle forcément d’autres. Cela coûtera cher, très cher ! On évoque déjà des centaines de milliers d’euros de travaux rien que pour une mise aux normes. Notre groupe a demandé un chiffrage ou tout du moins une première estimation du coût de ces travaux : aucune réponse apportée !

    Imagine-t-on un particulier acheter une maison qui nécessite des travaux ne pas se renseigner sur l’enveloppe budgétaire qu’il devra y consacrer ? Visiblement, avec l’argent public, le Maire s’autorise à dépenser sans se soucier de l’après et des conséquences sur le budget de la ville.

    La gestion hasardeuse des biens immobiliers de la ville, confuse au possible, semble malheureusement être la caractéristique du mandat finissant de Daniel Fidelin. Alors que des élections auront lieu dans neuf mois, nous avons souligné que les choix douteux du Maire auront forcément des conséquences graves pour la prochaine équipe municipale. La partie de Monopoly municipal continue sans que l’on connaisse bien les règles ! Indéniablement, les perdants seront les Montivillons : ils devront mettre la main à la poche.

    Face à cette navigation à vue, sans aucune estimation des travaux du bâtiment acheté, nous avons voté contre cette dépense. Avec l’argent public, il faut faire des choix. Nous assumons préférer consacrer ces sommes à la rénovation de l’ancien lycée pour des associations et des services pour la population. Notre indignation est le reflet du mécontentement de beaucoup de Montivillons. Le patrimoine de notre Ville mérite mieux et il faut aussi surveiller nos finances afin de gérer au mieux notre patrimoine !

    Un bel élan avec une fête populaire !

    Terminons notre tribune par un événement plaisant grâce à l’AMISC, l’AFGA et d’autres associations : les 10 ans de la Maison de l’Enfance et de la Famille ! Sur la place François Mitterrand, le rendez-vous était donné pour un madison géant. S’en est suivie une déambulation dans les rues de Montivilliers accompagnée par de joyeux musiciens puis des animations à la MEF. Ce fut un après-midi festif qui a séduit les petits et les grands. De la bonne humeur, des sourires, un moment de partage entre toutes les générations. C’est le Montivilliers que nous aimons !

    Les élus de l’Opposition :

    Jérôme DUBOST – Martine LESAUVAGE – Gilles BELLIERE

    Nada AFIOUNI – Fabienne MALANDAIN – Damien GUILLARD

    bandeau-fin-tribune



  • Le questionnaire

    L’association « Ensemble pour Montivilliers » a conçu un questionnaire distribué dans toutes les boîtes aux lettres de Montivilliers. C’est une démarche constructive et participative pour recueillir vos avis et vos propositions. Nous voulons être positifs ! Montivilliers mérite bien qu’on réfléchisse ensemble. Nous attendons maintenant vos retours. Si vous n’en avez pas encore malgré les nombreux volontaires qui distribuent ou si vous voulez un second exemplaire, dites-le nous pour venir vous le déposer. Merci aux Montivillonnes et Montivillons qui nous ont déjà rejoint au sein de l’association « Ensemble pour Montivilliers » et qui participent aux réflexions. Bienvenue à celles et ceux qui voudraient rejoindre notre démarche.

    Cliquez ici pour télécharger le PDF du questionnaire.

     

    Questionnaire Montiv DEF FB

    Questionnaire Montiv DEF FB2

     



  • Le centre commercial de la Belle Etoile déménagera

    IMG_20190326_210012

    Après l’incendie criminel survenu le 7 septembre 2018, le centre commercial de la Belle Étoile sera finalement construit sur un nouveau site. 

    Le bruit courait depuis quelques temps. C’est désormais officiel avec la vente par la Ville de Montivilliers du terrain de la Place aux Étoiles (qui accueille les cirques, rue Pablo Neruda aux abords du collège Belle Etoile). 

    À notre niveau, nous regrettons qu’aucune concertation n’ait été organisée avec la population qui est pourtant en attente d’être associée aux commerçants pour la reconstruction d’un centre qui devra aussi être un lieu de vie et de rencontres. 

    Pas une seule réunion publique depuis le 22 septembre 2018. 

    Pour pouvoir voter favorablement la délibération qui tenait sur une seule page, nous tenions à avoir des précisions lors du conseil municipal du lundi 25 mars 2019. 

    Aussi avons-nous posé pas moins de 36 questions :

    - Parce que le Maire n’a organisé aucune réunion publique contrairement à ce qu’il avait promis,

    - Parce que les commerçants sont très investis pour rebondir sur un nouveau site et qu‘ils ont besoin du soutien de tous,

    - Parce que l’avenir de la Belle Etoile ne doit pas être remis uniquement entre les mains d’une société privée aussi respectable soit-elle,

    - Parce que nous sommes une opposition vigilante et ouverte qui cherche à débattre sereinement,

    - Parce que la méthode de tout décider sans consulter n’est pas notre façon d’agir,

    - Parce que nous espérons que les commerçants actuels trouveront leur place dans ce futur site en bénéficiant des 10% de remise accordée par la ville au promoteur,

    - Parce que nous pensons que c’est du rôle d’une mairie et de son Maire en premier lieu d’organiser les débats entre tous pour réunir les énergies et partager les informations,

    - Parce que notre groupe a le souhait de ne plus être écarté des discussions sur le devenir de la Belle Etoile,

    -  Parce que nous apprécions la transparence, voici l’intégralité de l’intervention de Jérôme Dubost. 

     

    Délocalisation du Centre commercial BELLE ETOILE vente du terrain par la Ville 1

     

    Pour obtenir le maximum de réponses de la part du Maire, Jérôme a été relayé par ses collègues du groupe « Agir ensemble pour Montivilliers » (Nada Afiouni, Gilles Belliere, Martine Lesauvage, Damien Guillard et Fabienne Malandain).



  • Article de Presse

    L’édition de Paris Normandie du jour revient sur les vœux de Jérôme Dubost, Conseiller Départemental de Seine-Maritime et conseiller municipal de Montivilliers avec l’annonce officielle de la création d’une association Loi 1901. Son nom est désormais connu par les Montivillons  : « Ensemble pour Montivilliers ». C’est la vie locale qui sera au centre des échanges de ce nouvel espace participatif. Chacun (e) pourra apporter sa contribution dans le respect des valeurs que nous défendons. (cliquez sur l’image ci dessous pour accéder à l’article.)

     

    Article Jan 19



  • Vœux de Jérôme DUBOST

    En tant que Conseiller Départemental de Seine-Maritime et Conseiller Municipal de Montivilliers, Jérôme Dubost a eu plaisir à recevoir près de deux cents personnes rassemblées à la Maison de l’Enfance. Devant une salle comble, il a tenu à rendre compte de ses mandats d’élu, c’est un engagement qu’il avait pris devant les électrices et les électeurs. Il s’y tient. 

    Aux côtés de ses collègues du groupe « Agir ensemble pour Montivilliers » : Fabienne MALANDAIN, Nada AFIOUNI, Martine LESAUVAGE, Damien GUILLARD et Gilles BELLIERE qu’il a remerciés pour leur présence active dans la vie municipale, il a évoqué les sujets locaux. 

    Alors que le débat est une demande forte de nos concitoyens, Montivilliers, deuxième ville de l’agglomération havraise, doit être au rendez-vous du dialogue permanent et de l’indispensable échange entre tous. Renforcer le lien entre les élu.e.s et les concitoyens par plus de démocratie locale, plus de co-élaboration de projets et plus de débats sont une nécessité pour notre vie montivillonne. 

    Cette évidence a amené Jérôme DUBOST à créer l’association « Ensemble pour Montivilliers ». Cette association se veut le lieu de rencontre et de participation de celles et ceux qui se retrouvent dans les valeurs de solidarité, de justice sociale, de défense de l’environnement, de respect, de tolérance, de laïcité, résolument contre la haine et l’exclusion. 

    C’est donc officiellement qu’il a annoncé le lancement de l’association « Ensemble pour Montivilliers » qui est un nouvel espace pour que les Montivillons expriment leur force collective, leur cohésion et leur capacité à coopérer.

    Pour clôturer la soirée qui fut marquée par la convivialité et le plaisir de se retrouver, l’assemblée a dégusté la galette républicaine.

     

    Ce diaporama nécessite JavaScript.



  • Sainte Barbe de Montivilliers 2019

    Ce samedi 19 janvier 2019, c’était la Sainte Barbe à Montivilliers. Le chef de centre de secours de notre commune était, pour la première fois, à la manœuvre pour organiser cette cérémonie qui fut parfaitement bien orchestrée. Après les hommages à la caserne et au monument aux Morts, le défilé nous a conduit à la Cour Saint Philibert pour la revue du personnel et du matériel. Le cortège s’est ensuite dirigé à la Maison de l’enfance avec un accompagnement musical concocté par la Batterie fanfare de Montivilliers/Gonfreville l’Orcher. Après les discours du chef de centre, de Monsieur Fidelin, Maire, de ma collègue élue départementale Mme Durande représentant le Président du SDIS76, j’ai souhaité en tant que Conseiller Départemental dire combien j’étais très heureux de retrouver nos pompiers pour célébrer ensemble la Sainte-Barbe. C’est une occasion privilégiée pour honorer leur exemplarité et pour rendre hommage aux valeurs qui les animent. 

     

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    Afficher la suite  Post ID 1438



  • Explosion à Paris : deux pompiers décédés

    En ce dimanche, une pensée pour le 1ère classe Nathanaël Josselin et le caporal-chef Simon Cartannaz
    Ils sont décédés en service commandé sur la terrible explosion due à une fuite de gaz dans le 9ème arrondissement de Paris. Ces tragiques disparitions nous rappellent combien le métier de pompier est un métier à risques. Nous pensons à leurs famille et à leurs collègues de la BSPP.

    BSPP

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    pompiers




Powered by TROTTYZONE.